Les conditions de la femme villageoise

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au village, les femmes vivent dans des conditions misérables. C’est elles qui font le ménage, la vaisselle. Le matin, après avoir préparé le petit déjeuné, elles s’occupent aussi des enfants. Et comme il y a un manque général d’équipements en ménage, et l’usage de gaz aussi n’est pas arrivé au village, ces dernières font des kilomètres à pied en brousse, ramasser de bois de ménage et revenir avec un lourd fagot sur leur tête. Pour préparer, les opérations suivantes sont obligatoires : battre le mil qui est stocké en épis dans le grenier, vanner, piler le mil préalablement mouillé pour enlever le son, laver et faire sécher le grain, le moudre à la machine à moulin ou avec des grosses pierres. Et quand la farine est faite, elle passe de longs moments dans une cuisine enfumée assise devant un feu cuisant afin de préparer. Une fois que le repas est fini, les enfants se regroupent pour manger dans une seule assiette ; cela fait partie de la tradition en Afrique, mais aussi pour renforcer leur sentiment d’amour.

photos prises par Abdou Salam Ousmane

Publicités